Le vin et la gastronomie mexicaine à l’OIV

La délégation du Mexique à l’OIV a choisi la clôture des réunions techniques de l’organisation (qui ont eu lieu du 4 au 14 avril 2018) pour présenter au siège de l’OIV le dynamisme de son secteur vinicole.

Le Mexique qui a rejoint l’OIV en 2016, a engagé en 2017 un projet de loi pour le développement de l’industrie vitivinicole nationale qui devrait être adopté d’ici quelques semaines. C’est lors du dépôt de ce projet de loi et durant la visite du Directeur Général de l’OIV au Sénat mexicain que le sous-secrétaire de l’Agriculture avait annoncé l’intention de son pays d’organiser une présentation de vin mexicain à Paris.

Première dégustation de vins mexicains au siège de l’OIV

Yann Juban, adjoint au directeur général de l’OIV; Gabriel Padilla, directeur du Conseil vitivinicole mexicain; Guillermo Garza Garcia, directeur de PROMEXICO, Jean-Marie Aurand, directeur général de l’OIV, Francisco Rodriguez, Œnologue de Casa Madero.

Jean Marie Aurand a accueilli avec grand plaisir cette première dégustation de vins mexicains au siège de l’OIV en soulignant le rapide et fort développement de la filière et la synergie entre le secteur public et professionnel mexicain. M. Guillermo Garza Garcia, directeur de PROMEXICO, représ

entant SE M. Juan Manuel Gómez Robledo, Ambassadeur du Mexique en France s’est félicité de pouvoir présenter avec le Conseil Vitivinicole Mexicain une sélection représentative de la haute qualité des vins mexicains.

 

 

Production de 260 000 tonnes par an de raisin de table

Avec une production de 260 000 tonnes par an de raisin de table en augmentation de 25 % depuis l’an 2000, donc plus de 60 % est exportée, le Mexique devient un acteur significatif sur le marché mondial.

Sa production est bien valorisée car elle arrive sur le marché à contre saison (de mai à juillet). Depuis 2000, la production de raisins secs a quant à elle progressé de 225 % pour atteindre 14 000 tonnes en 2015. Portée par une demande intérieure forte (croissance de 12 % par an de la consommation depuis 10 ans) la production de vin connaît un développement remarquable. De très nombreuses entreprises vitivinicoles installées dans 11 états de la république mexicaine produisent près de 200 000 hectolitres de vin par an d’une très bonne qualité et d’une grande diversité.

Trois régions mexicaines représentées

M. Gabriel Padilla, Directeur du Conseil vitivinicole mexicain, a présenté les données historiques, géographiques et économiques de la filière qui ont été illustrées par les œnologues de caves issues des régions de Basse-Californie (Monte Xanic), de Cohauila (Casa Madero) et de Aguascalientes (Vinicola Santa Elena). Les vins ont été présentés à une centaine de professionnels, autour de différents accords vins-tapas illustrant le mariage parfait entre des vins de caractère et une gastronomie reconnue.

Le directeur général de l’OIV, Jean-Marie Aurand, a accueilli avec grand plaisir cette première dégustation de vins mexicains au siège de l’OIV.

Miércoles, 17 de enero de 2018  

fuente: http://www.oiv.int/fr/vie-de-loiv/le-vin-et-la-gastronomie-mexicaine-a-loiv

OIV – International Organisation of Vine and Wine